28/08/2007

Lettre ouverte

Cher ami,
Ainsi donc tu apprécies que mon jardin, dépourvu à nouveau de tout chardon, offre une vue sans pareille sur ma cuisine, ma salle à manger et mon salon. Tu sembles particulièrement aimer ces rares soirées d’été où je reste chez moi en tenue décontractée, fenêtre sur cour sur jardin ouverte.
Je suis navrée mais dois t’informer que lors de ton prochain séjour dans mon jardin, j’attendrai patiemment que tu sortes ce qui à servi jadis à ton père pour aider à la création de l’abominable erreur que tu es et je me verrai dans l’obligation de ne pas retenir Demi de venir t’éclater la tronche et te faire avaler les quelques ridicules centimètres de chair qui forme le partenaire de ton ‘5 contre 1’.
Bien à toi, futur eunuque,
Bridge

18:00 Écrit par Bridge dans Bisque Bisque Râge | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

10/08/2007

...

Marrant comme un an et quelques milliers de secondes plus tard on relit un post et on se dit : 'il n'était que les trois petits points de ma guindaille' et maintenant ...

20:45 Écrit par Bridge dans Papillonae Ventralis | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |